Cru ?

557889_10153099046855014_543661830_n

Tout beau, tout cru ! Manger cru est certes, une pratique en vogue mais elle prend sa source dans l’amour du goût et dans le respect des organismes vivants. Manger cru, c’est respecter la nature dans ce qu’elle a d’authentique. Sucré, salé, acide ou amer tous les goûts sont dans cette nature qui nous offre tant de possibilités de concocter nos petits repas santé.

P1060279Notre corps a été fabriqué pour consommer sans cuisson. Mastiquer est la première étape quand on consomme du cru. La digestion est améliorée si les aliments sont broyés. Une nourriture bien mastiquée a toujours la texture de purée.

Petits conseils pratiques :

-Prendre de temps d’acheter des fruits et des légumes bio, frais et locaux, de bien les laver pour garder si possible la peau remplie de vitamines.

-Préparer des sauces différentes à base d’huile végétales pures et extraites à froid, de citron, d’herbes aromatiques, de soja, de fromage frais de brebis…P1060276

-Chercher des recettes originales, colorées, savoureuses pour faire de vos repas une fête.

 

 

Vu le succès remporté par « L’alimentation santé en pratique », le livre de Virginie Parée vient de sortir en format poche!  Ed. Mosaïque-santé.51gato4olyL._SX303_BO1,204,203,200_

« Qu ‘ils soient une réponse à un désir de minceur ou simplement un aliment santé, certains ne jurent que par eux.

Eux, ce sont les jus.

Souvent délicieux, les jus présentent de nombreux avantages:

Ils permettent de déguster des fruits et légumes bien au delà des fameux 5 par jour.

Ils favorisent la diversité alors qu’on a tendance à manger souvent les mêmes plats.

Mélangés à des fruits, ils permettent aux réfractaires de se nourrir de légumes quotidiennement.

Ils favorisent l’équilibre acide-base.

Ils permettent à l’organisme d’avoir accès instantanément à de nombreux principes nutritifs.

Enfin, pour les personnes souffrant de colites ou de gastrites, les jus autorisent les bienfaits des vitamines et minéraux sans la difficulté digestive que peuvent représenter les fibres en la circonstance.

Préparer des jus permet de laisser libre cours à son imagination en mixant toutes sortes de légumes qui vont de la betterave, au choux en passant par le céleri ou la carotte. Un fruit comme une pomme, une orange ou un citron donnera à votre préparation un goût délicieux légèrement sucré et acidulé.

Même pour les novices, il est très rare de rater un jus et le résultat est toujours surprenant.

Il se trouve qu’on assiste aujourd’hui à une déferlante de la mode du juicing qui consiste à ne s’alimenter que de jus en vue de détoxifier l’organisme et de faire le plein de vitamines.

Même si à première vue, cela semble plutôt de bonne augure, se nourrir uniquement d’aliments pressés peut s’avérer rapidement imprudent.

En effet, les jus contournent des étapes de la digestion primordiales : la mastication, d’une part et  l’action des fibres si importantes pour le bon fonctionnement des intestins.

Par ailleurs, la préparation de jus avec une majorité de fruits présente un index glycémique très élevé. C’est ainsi qu’il est préférable de respecter un ration de 80% de légumes et 20% de fruits.

Les épices quelqu’ils soient sont toujours les bienvenus pour rehausser la saveur et l’intérêt nutritionnel de vos préparations.IMG_0070

Alors pour les adeptes des jus, pensez à les associer avec une alimentation traditionnelle qui permet de mâcher et d’accéder à toutes les gammes d’aliments tels que noix, légumineuses, céréales et protéines.

Jus carotte orange sanguine céleri gingembre curcuma, c’est la recette santé de Virginie Parée. Conseil en nutrition  06 18 01 52 81.

photo V. Parée

En plus de ses conseils pratiques et alimentation sante pour adolescentprécieux sur la Unknown-1nutrition, les livres de Virginie Parée sont truffés de belles et bonnes recettes sucrées et salées !

Le blog de Virginie Parée

 

 

Nouveau !

Une pâte à la poudre d’amandes (200 g), sirop d’agave (50 g), poudre de noix de coco (20 g) et une pincée de sel, fera une base idéale pour les intolérants au gluten et pour ceux qui veulent cuisiner sans farine ni lactose, sans feux ni four !

C’est tout simple, mélangez le tout jusqu’à obtenir une pâte consistante et garnissez ! Un petit délice à découvrir et à décliner au gré de vos envies ! On a testé, c’est délicieux !IMG_0016

Venue des U.S.A, la tendance crue est souvent inspirée des recettes indonésiennes, vietnamiennes ; Violette Bergoin nous propose pour ouvrir l’horizon de nos déjeuners de printemps et d’été, des tartes, des tourtes, des salades originales, des préparations de légumes qui nous donnent envie de nous mettre à table sans passer par la case cuisson.

Voici la recette de Violette Bergoin, dans le livre « Raw food », collection Hachette cuisine.Capture d’écran 2016-03-23 à 17.30.36

Capture d’écran 2016-03-10 à 14.17.09n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

couvgg-1

Graines germées : Valérie Cupillard donne des conseils pratiques pour la germination. Les recettes apportent vraiment un nouvel élan pour le quotidien. C’est rigolo, pratique et facile à faire et comme c’est bon pour nous et notre vitalité on est preneuses !!!

P.S pour www.biodansnosvies.fr

 

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.