Ecolo-attitude de Cécile « 46-bikini-christy »

 

ECOLO-ATTITUDE …

Cécile Christy, la créatrice de 46 BIKINI CHRISTY 🙂

 

10690279_573098512821564_6483750238926843442_n

 

 

 

 

cache_51410892-1-jpg

Avec sa silhouette gracieuse, ses yeux grands ouverts, sa bouche rouge passion, son accent espagnol à croquer, et sa façon de voir la vie en couleurs, la belle ardente Cécile Christy pourrait être une héroïne de cinéma. Elle est tellement artiste. Elle a d’abord été une danseuse exceptionnelle et reconnue. Styliste et créatrice dans l’âme, elle se nourrit de liberté, de soleil et  suit ses envies coûte que coûte. Effervescente dans le plus beau sens du terme, elle entraîne dans son sillage, les artistes, danseurs, comédiens, chanteurs, photographes et amoureux de la mode.

cecile
cache_53318682-jpgAprès avoir travaillé pour Karl Lagerfeld Van Cleef and Arpels, elle a décidé avec bonheur de lancer sa propre marque 46 BIKINI CHRISTY.

15193625_921712407960171_8376022864121980824_nEn cette période de Noël, nous avons trouvé quelques bijoux et accessoires qui pourraient vous plaire. Ils sont créés artisanalement à Paris. Façonnés en tissage de perles très régulières et précieuses, ses perles uniques sont faites à la main, les apprêts sont en argent 925. Les couleurs sont un fascinant dialogue entre les saisons.

 

cache_42788717A force de travail et de persévérance, voilà la Collection, « TOTEM Collection » qui fait référence au symbolisme d’un être mythique, vénéré comme une divinité. Lignes épurées, la simplicité s’impose comme le mythique chic parisien.

La presse en parle …

cache_50369980-jpg

cache_49060706-jpg

 

 

 

 

 

cache_41202232

 

 

 

Cette collection est pensée et réalisée avec amour. Alors, encore une fois, offrez les créations des artistes, surtout si comme 46 BIKINI CHRISTY, ils fabriquent en France.

 

 

 

 

 

 

 

ECOLO-ATTITUDE :

BDNV : Respectueuse de l’environnement, tu choisis des matériaux nobles pour créer tes bijoux …
C.C : Oui ! Tout mon travail est fait main, les dessins créatifs d’abord,  les tissages,  même les perles qui sont de tradition japonaise sont faites, cuites et peintes à la main une à une.  je n’ aime travailler qu’avec des matériaux nobles justement pour leur longévité.
15192621_10154127481419205_9016965870924639551_nJe désteste l’esprit « on use et on jette », la planète n’a pas besoin de cela.
Les gens doivent comprendre qu’un produit fait main qui nécessite environ 8 heures de travail sur une seule pièce n’a pas la même valeur que le bijou d’une multinationale, made in China, fabriqué par millions d’exemplaires…  

BDNV
: Quelle place à la nature dans ta vie ?
C.C. : La plus belle chose que nous avons est la NATURE, comment ne pas la respecter?
En tant que designer, la source la plus inspirante pour la création est absolument la nature. Moi j’aime profondément les couleurs…  Jamais un mariage de couleurs de la nature ne sera de mauvais goût !
La nature est ma plus grande source d’apaisement mais comme je vis à Paris, cela n est pas toujours facile, donc je fais environ 2 cours par semaine de méditation chez Nanashi un resto Parisien bio. 
balletBDNV : Peut-on parler aussi de ton parcours de danseuse?
C.C : Oui, je suis en train de passer mon diplôme d’état justement pour enseigner la danse classique, ici où à l’étranger parce que j’ai envie de m’approcher de la mer.
Ma plus belle expérience comme danseuse s’est passée sur la scène du Palais Garnier, en solo. Puis un cours à l’Opéra de Nancy où Noureev était à la barre derrière moi…
Son regard était tellement hypnotique…
« Ma » danse, je la dois à ma maman* (partenaire de Maurice Béjart), la plus grande pédagogue jamais connue. Elle apprend la passion, la discipline de vie et le respect, c’est bio ça 🙂 
BDNV : Quelles sont tes habitudes : achats, démarches éthiques, astuces à partager ?
C.C. : 90% des produits que j’achète pour la nourriture sont bios.
Je prefére la qualité à la quantité, j’ai changé ma façon de manger grâce à l’information et au travail que des personnes nobles comme vous, faites.
Tant de vidéos insupportables montrent la maltraitance animale, c’est intolérable.  
Ma démarche éthique est l’éducation : cela semble banal mais dans une grande ville comme Paris, très peu de personnes ont une démarche altruiste, à l’écoute de l’autre.
Et puis j’adore boire du thé, j’apporte partout avec moi, mon « mug » en céramique comme les New-Yorkaises, réutilisable à l’infini !
BDNV : Peux-tu nous parler d’une association qui te tient à coeur ?unknown
 C.C. : En face de chez moi, il y a une antenne de la Croix Rouge, tenue par des bénévoles ; je donne tous les vêtements que ne je porte plus, pourtant je les adore mais je me sens oppressée par la quantité de choses que je possède ( plus de 500 livres d’art, mes dessins ….).
On peut tous faire des dons, c’est important. Redistribuer, c’est offrir une chance!
Cette anecdote est réelle :
Maurice Béjart à la fin de sa vie a donné toutes ses affaires pour monter une tente dans son salon en Suisse et dormir juste dans sa tente!  Cela en dit long…
cache_52601320
 capture-decran-2016-11-21-a-10-17-50page facebook
Merci Cécile, bonne chance pour tes projets et bravo pour cette collection que nous adorons à Biodansnosvies.fr
Pascale. S

10690279_573098512821564_6483750238926843442_n

Ce contenu a été publié dans Ecolo-attitudes, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.