Ras-le-bol des robots!

Terre coupée en 2Je hais les robots… Et oui, pour une fois, je le dis sans détour, haut et fort : JE HAIS LES ROBOTS. Pas les machines qui nécessitent une présence humaine pour leur bon fonctionnement, non ; celles-là simplifient certaines fabrications dans certaines industries. Non, non, les robots qui veulent se substituer aux humains…

Enfant déjà, j’avais une peur bleue des dameuses sur les pistes de neige. J’avais l’impression qu’elles pouvaient m’écraser à tout moment si le déclic leur en prenait. Je n’imaginais même pas qu’il puisse y avoir un pilote : cela faisait beaucoup rire mes sœurs.

Et bien j’ai conservé cette peur vis à vis des robots qu’on veut faire entrer dans notre quotidien ; une peur viscérale, comme du déjà vu.

On a beau nous bassiner que c’est pour nous simplifier la vie, rien ni fait. Et de toute façon, à force de vouloir nous simplifier la vie, on va finir amorphes et sans neurones, à ne plus savoir rien faire… Bon, ok, vous l’avez compris, je suis en colère !

Voici Handle, des laboratoires Boston Dynamics ; l’ancêtre des Tranformers… Mais lui, il est bien réel… Brrrrrr…

Sophia le robot qui veut détruire les humains…

Nadine un robot engagée comme réceptionniste à Singapour

Ou encore un hôtel presque entièrement géré par des robots au Japon

J’en ai des frissons…

Déjà au niveau environnemental, les robots sont une catastrophe. Ben oui, ils ne sont pas vraiment fabriqués avec des matériaux recyclés…

Ensuite, les robots remplacent les travailleurs. Sur le plan sociétal, il est donc aberrant de ne pas les taxer. Ben oui, à force, comment financer l’assurance maladie, les retraites et autres prestations sociales ?… Ah non, pas d’amalgame avec la désastreuse campagne présidentielle s’il vous plaît. D’ailleurs, ce n’est plus une campagne présidentielle, c’est Top chef… avec toutes les casseroles qu’ils se traînent… Quoi qu’il en soit, le débat est lancé. Même Bill Gates est d’accord avec cette proposition… Si on m’avait dit que je serais d’accord avec lui un jour, je pense que je ne l’aurais pas cru…

Bref, revenons à nos moutons…

Une étude révèle que les robots détruisent plus d’emplois qu’ils n’en créent. Sur le plan sociétal, certains diront qu’avec les robots, on n’a plus à supporter le caractère de la personne ; toujours d’humeur constante… mais d’une froideur glaciale… J’ai horreur de tomber sur un robot vocal qui répète « pour tel service composer le 1 » ; ou pire « pour un nouveau contrat, dites nouveau contrat. C’est à vous ! »…Les interactions sociales, ça sert à ça aussi. D’accord, c’est pas marrant tous les jours, mais ça nous obligent aussi à nous remettre en question et à développer notre sociabilité !

Pour se faire, il existe un très bel outil : la communication non violente ou CNV. Vous connaissez ? Mise au point par Marshall Rosenberg, c’est un moyen de communiquer en respectant ses émotions et énonçant clairement ses attentes et ses besoins, tout en étant à l’écoute et dans la compréhension de l’autre afin d’éviter les conflits.

Thomas d'AnsembourgThomas d’Ansembourg, qui a été un élève de Marshall Rosenberg, a écrit de nombreux ouvrages sur le sujet, dont le très célèbre « Ne soyez pas gentil, soyez vrai ». Trouvez son site internet en cliquant ici.

Et le site français de la communication non violente en cliquant sur l’image CNV

Les émotions que nous ressentons nous prouvent que nous sommes encore humain ! TipiCependant elles peuvent être parfois gênantes car exacerbées. Découvrez la méthode Tipi  pour vous les réguler. Cliquez!

Plus petits que les robots, mais sur le même principe, nous trouvons les objets connectés, certains jouets interactifs qui vont désormais répondre à nos questions… Avant, nous avions un cerveau, mais ça, c’était avant… Non mais arrêtez, ils ne sont pas vivants ! Il ne faut pas confondre vie et animation.

La vie est suffisamment intelligente pour s’adapter et se développer toute seule. Elle n’a pas besoin de mine pour extraire les métaux ; pas besoin d’usine pour les faire fondre et les modeler selon son bon vouloir ; pas besoin d’énergie polluante pour s’alimenter ; Bref, tout le contraire des robots. Cliquez ici pour relire notre article sur le retour des mines en France.

Par contre, elle est aussi imprévisible et parfois incontrôlable. Et ça, ça dérange l’égo de l’humain.

Tout ça pour dire que les robots sont une véritable atteinte à la nature.

Et le pire de tout : l’intelligence artificielle. Alors là, c’est le pompon… L’homme a l’art de créer le bâton pour se faire battre (et non plus seulement le donner)… Et je ne suis pas la seule à le dire. En 2014, l’astrophysicien Stephen hawking a déclaré que l’intelligence artificielle était un vrai danger pour l’homme. Il a dernièrement modéré ses propos en disant : « elle sera la meilleure ou la pire des choses jamais arrivées à l’humanité ». Il s’est associé à l’ingénieur Elon Musk et à d’autres experts dans une lettre ouverte demandant aux gouvernements d’interdire les armes autonomes qui pourraient un jour se retourner contre les humains.

L’Angleterre travaille actuellement sur la réalisation de robots tueurs, répondant au petit nom de Taranis ! Pour les russes, leur robot tueur se nomme Fedor, et celui des américains Darpa. Ces armes, une fois activées, peuvent sélectionner des cibles et tirer sans intervention humaine. Plus d’infos ici.

Humour

Après la Corée du Sud, la Chine et les Etats Unis, la France soutient le projet de France is AI, un site qui recense les différents acteurs et projets, et envisage de financer les recherches de 10 start-up à hauteur de 25 millions d’euros d’ici 5 ans.

Afin d’éviter l’anéantissement de l’espèce humaine, Stephen hawkin a tout simplement proposé de la répartir entre la Terre et Mars ! Ben oui, après avoir recréer un champs magnétique pour que l’eau revienne ! Vous n’êtes pas au courant ? Ben c’est normal, les scientifiques ne le crient pas sur les toits, les politiciens non plus ! Imaginez le coût, en argent et matières premières, pour réaliser cela ! – cliquez ici pour les détails – On devrait plutôt se souvenir que notre vie dépend de notre terre, et en prendre soin est la première des choses à faire.

Intelligence sur terre

L'appel du solAllez, une petite pétition (initiative citoyenne européenne) pour finir – cliquez sur l’image:

Le sol

 

Cet article vous a intéressé, énervé, exaspéré, ou bien fait rire ? Tant mieux, ça signifie que vous avez des émotions !!! Profitez-en, vous êtes vivants ! 😉

 

Nathalie MJ pour BdnV- Avril 2017

Ce contenu a été publié dans Infos Planète, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.