Le bouillon de légumes de Nouchka

 

Nous suivons toujours l’OZD (opération zéro déchet) avec l’association V.I.E de Vence, et apprenons au quotidien à générer le moins de déchet possible. Dans cette idée, nous adorons la recette que Nouchka, une amie, nous a envoyé pour vous:

Image 7Bouillon de légumes en poudre maison

« Temps de crise », « zéro déchet », « ne pas gaspiller », leitmotivs qui reviennent sur nos écrans, dans les médias, au fil de nos conversations……Tout cela pourrait nous amener à broyer du noir, mais au lieu de cela, partout des initiatives voient le jour : le fait maison, le recyclage, la récupération et j’en passe.

Ce que j’apprécie avant tout, c’est cette idée de partage de savoirs, de connaissances, d’astuces et comme ici de recettes….. Celles que je partage avec vous aujourd’hui sont celles du bouillon de légumes en poudre maison et de sels d’herbes ou sels parfumés.

Image 1Nous vivons en pleine nature. Il est donc plus aisé pour nous de trouver plantes, aromates, herbes ou légumes qu’ils proviennent du potager que nous cultivons ou de nos cueillettes sauvages. Pour vous qui vivez en ville, pas de panique, les recettes que je vous donnerai ci-dessous s’adaptent à ce que vous avez à disposition, en commençant par un trésor tellement négligé : vos épluchures.Image 3

Il va sans dire qu’il  n’est pas toujours aisé d’avoir tous les ingrédients d’une recette dans ses placards en même temps. Et ceci, d’autant plus lorsqu’il s’agit de récupérer ce que l’on avait trop souvent l’habitude de jeter ! C’est pourquoi, je vous conseille d’avoir la présence d’esprit de conserver vos différents éléments, en les faisant sécher au fur et à mesure et à les Image 5entreposer dans des boîtes (de récupération, bien sûr) à fermeture hermétique.

Si vous possédez un déshydrateur, il vaut mieux avoir de quoi remplir vos plateaux. Toutefois, la plaque de votre four fera très bien cet office pour de petites quantités, qu’une fois séchées, vous pourrez stocker dans vos boîtes. Il suffit de placer vos ingrédients sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et de mettre à sécher à basse température de deux à trois heures….

Cependant, si cela vous est possible, n’hésitez pas à faire sécher vos aliments au soleil sous une étamine. Cela pourra prendre, selon les températures et l’ingrédient, plus ou moins de temps.  N’oubliez surtout pas de rentrer votre plateau avant le coucher du soleil pour empêcher l’humidité de se réinstaller.

Lorsque vous aurez réuni vos divers composants, vous n’aurez plus qu’à faire votre mélange  puis tout passer au mixer. Cette poudre réalisée, la conserver soit en bocal, soit en boîte à fermeture hermétique.

Vous pourrez l’utiliser pour faire un bouillon à raison d’une à deux cuillères à soupe  pour un litre d’eau bouillante, ou ajouter une c à s. pour parfumer riz ou pâtes, etc.

À partir de maintenant il vous suffit de penser à conserver  au fur et à mesure en les faisant sécher :

1- Les fanes : radis, carottes, navet, panais,

Image 42- Les épluchures de pommes de terre, carottes, peaux de tomates, queues de persil,

Mais il vous faudra aussi :

3- des aromates : thym, romarin, sarriette, origan, céleri, aneth, en  branches, graines et/ou feuilles…..

4- oignons et ail séchés

5- les herbes sauvages collectées lors de promenades à la campagne –(loin des routes)Image 2

6- des épices selon le goût recherché : curcuma, paprika, cumin, piment, noix muscade, cannelle, curry, etc.

 

Éventuellement du sel et de la levure alimentaire (malté ou levure de blé pour ma part) . On peut même y ajouter du fromage de chèvre trop sec pour le consommer que l’on va râper et ajouter à notre « bouillon en poudre ».

Les quantités qui suivent sont données pour les ingrédients séchés, et ce, à titre indicatif. Car ce qui prime avec ces recettes, c’est de laisser aller votre inspiration et surtout, de n’utiliser que ce que vous avez à disposition. D’autre part, préparer ses « bouillons de légumes en  poudre  maison » en variant les ingrédients, aromates et épices, permet de varier goûts et plaisir !

Recette de base pour la réalisation du « Bouillon de légumes (ou végétarien) en poudre maison » :

1 poignée d’oignons

4 c à c d’ail

1 belle poignée de persil (les tiges suffisent)

1 c à c de curcuma

½ c à c de thym

½ c à c d’origan

½ c à c d’origan

½ c à c d’aneth

½ de poivre moulu

3 c à s de sel (ce que je ne mets pas les trois quarts du temps)

270 gr de levure alimentaire

À ceci, qui peut varier selon les envies, j’ajoute fanes et/ou épluchures à ma disposition

Un petit bonus : avec vos ingrédients séchés, vous pouvez réaliser de forts bons sels d’herbes. Mélangez les herbes choisies et du gros sel de mer non traité puis les mixer. Je mets 2/3 d’ingrédients pour 1/3 de sel. Conservation en bocal sur vos étagères.

Image 8Sel pour préparation plus exotique

2 c à s de paprika

2 c à s d’origan

2 c à s de thym

1 c à s d’oignons

1 c à s d’ail

1 c à s de piment

1 c à s de poivre

 

Et vous, quelles sont vos recettes de bouillons végétariens ?

Nouchka qui a écrit cet article, est une femme fabuleuse qui vit en pleine nature en Aveyron, en France et se débrouille grâce à ses productions et ses éco-créations. On adore ses cintres revisités! Allez-y, cliquez ici

Merci Nouchka

www.biodansnosvies.fr

 

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.