2ème édition de Bio dans nos vies « grandeur nature » à Saint jeannet

UnknownNotez sur vos tablettes ! Ce sera un beau moment d’échange et de convivialité, avec possibilité de se restaurer sur place à prix éthiques. Participation libre pour les conférences.

Conférences au coeur du village de Saint-Jeannet le 2 octobre de 10 H à 17 H, salle Saint Jean-Baptiste.

Pascale Gélis-Imbert et Virginie Parée  écrivent régulièrement pour notre site et nous avons une chance inouïe de profiter de leur savoir et de leurs conseils qu’elles partagent avec générosité et bienveillance.

Elles ont toutes deux des parcours différents mais elles sont animées par une même envie positive de communiquer sur la santé d’une manière un peu différente. Armée de leurs expériences, elle vont, lors de leur conférence aborder des thèmes qui nous intéressent car ils parlent de nous. Vous pourrez participer à des échanges « questions-réponses ».

 

Une vision préventive de la santé – La notion de terrain en phytothérapiepascale

 Conférence de Pascale Gélis Imbert – Octobre 2016

 La notion de terrain est essentielle en phytothérapie. Elle permet de soigner ou de soulager un patient, en s’intéressant à l’origine de ses maux grâce à une vision globale, intégrative de l’organisme. Le corps et l’esprit ne sont pas séparés, ils sont gérés comme un tout. Pour se faire, elle replace l’individu dans son environnement naturel, familial, professionnel… La phytothérapie considère que les symptômes d’une maladie sont la traduction d’un déséquilibre physiologique et/ou psychologique plus ou moins profond contre lequel lutte l’organisme.

Cette notion de « Terrain » existe depuis l’Antiquité. Le médecin philosophe grec, Hippocrate de Cos, considéré comme le père de la médecine conventionnelle, fut le premier à défendre l’idée que les maladies n’avaient aucune origine divine. Il a toujours pensé que l’altération de l’état de santé n’était pas une punition des Dieux mais la conséquence de différents facteurs environnementaux, alimentaires ou d’habitudes de vie malsaines. Quelques siècles plus tard, le médecin physiologiste français, Claude Bernard, revient sur ce concept et développe la notion d’équilibre physiologique : « Tous les mécanismes vitaux, aussi variés soient-ils, n’ont toujours qu’un but, celui de maintenir l’unité des conditions de la vie dans le milieu intérieur. » Au même moment, Louis Pasteur, montre grâce à différentes expériences que les bactéries ne peuvent se développer que sur un terrain déficient, fragile. Vers 1915, le physiologiste américain, le Docteur W. B. Cannon crée le terme « d’homéostasie » pour définir scientifiquement cette notion de terrain. Ce terme vient de l’association de deux mots grecs « Homios » qui signifie « égal, semblable à » et « Stasis » qui signifie « état ». En 1977, un endocrinologue français, Roger Guillemin, a reçu le prix Nobel de Médecine pour ses travaux sur les neuro-hormones. Il a ouvert la voie à un nouveau domaine de recherche, encore méconnue, la PNEI ou psycho-neuro-endocrino-immunologie qui met en exergue le rôle des émotions sur le corps physiologique. En médecine, on désigne cette spécialité, développée Outre-Atlantique, mais non encore considérée en Europe, par les « neuro-sciences ». Globalement on pourrait dire que les « neuro-sciences » désignent différentes notions regroupées sous le terme banal de « maladies psychosomatiques » fort mal usité en France et qui engendre souvent un certain scepticisme de la part du corps médical.

De nos jours, de nombreux scientifiques s’accordent à penser que cette notion importante appelée communément « terrain » est le résultat de l’équilibre entre trois systèmes physiologiques étroitement liés : le système nerveux (central et périphérique), le système endocrinien et le système immunitaire le tout en étroite relation avec nos émotions et notre sensibilité psycho-affective. L’état de bonne santé est conservé ou atteint quand une inter-régulation est maintenue entre ces trois systèmes fondamentaux.

Cet état « de grâce » de l’organisme existe quand l’individu respecte six principes simples et essentiels au bon fonctionnement de son organisme. Ces six « ressources » font appel à l’alimentation, aux plantes et aux huiles essentielles. Le 2 octobre, à St Jeannet, je vous présenterai cette approche globale au cours d’une conférence que je vous invite à venir écouter afin de comprendre comment préserver ou restaurer votre état de santé malgré les nombreuses perturbations environnementales ou émotionnelles qui assaillent, en permanence, votre organisme.

Pascale Gélis Imbert, Docteur en Pharmacie                   www.epiphyt.com

    …

 

51UaVkmDl+L._UY200_Connaître les quelques fondements de l’alimentation santé et comment les appliquer lors des repas pris à l’extérieur.

Conférence de Virginie Parée – Octobre 2016

Inconforts digestifs, fatigue chronique, surpoids, maladies inflammatoires, dépression, je suis convaincue que bien des maux peuvent être évités ou estompés grâce à une alimentation équilibrée. 

Pourtant, face à des flux d’informations permanents et contradictoires, les personnes souffrants de troubles liés à la nutrition ne savent plus comment s’alimenter. 

Retrouver un poids de forme et rétablir les équilibres de santé ne demande pas des efforts draconiens liés à un régime strict et contraignant. Je dirai même que c’est le contraire. On ne peut espérer retrouver l’harmonie en générant du stress !

L’expérience a ainsi montré que des petits changements au quotidien peuvent donner de grands résultats. Il s’agit alors de progresser vers une alimentation plus naturelle et adaptée à nos besoins mais aussi d’opérer des modifications sur les autres piliers de la santé en travaillant sur la notion de terrain avec l’aide des plantes, mais aussi en pratiquant de petits changements sur la respiration, le mouvement et la gestion émotionnelle.

Les repas pris à l’extérieur dans le cadre du travail, de la scolarité ou des loisirs viennent parfois complexifier la mise en place d’une alimentation saine. Pourtant, il existe quelques règles très simples pour se nourrir correctement à l’extérieur.

Voilà l’objet de la conférence que Virginie propose d’animer le 2 octobre :

  • les quelques fondement de l’alimentation santé
  • comment les appliquer lors des repas pris à l’extérieur.13325686_1134621739932673_4393827118215430384_n
  • https://virginieparee.wordpress.com CONTACT / 0618015281   

                             …

imagesAvec l’association vençoise, V.I.E, participation du repair café itinérant de Vence.

Apportez vos petits appareils défectueux et réparez-les avec des bénévoles spécialistes, entre 13 et 17 h.

capturegarde-livret-213x300

 

 

Et en route pour « Objectif Zéro déchet » : comment consommer en générant le moins de déchets possible

 

 

 

De 10 heures à 17 heures, participation libre pour les conférences. Café ouvert sur la placette de la chapelle Saint Jean Baptiste à Saint Jeannet, et possibilité de se restaurer sur place à prix éthiques. Venez nombreux !!! www.biodansnosvies.fr

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.