Veronick Dokan, la « Mary Poppins » du rangement

Véronick Dokan aime les mots, les autres, la vie ! Depuis de nombreuses années, elle est journaliste (Télé-Loisirs, Elle, Paris-Match, M6, TF1). Son métier c’est rencontrer des artistes, des écrivains, des spécialistes, des anonymes, les faire connaître ou les mettre en valeur et souligner leurs actions ou leurs créations. Elle pose des questions, puis synthétise leurs réponses parfois un peu longues, taille habilement et respectueusement dans leur récit pour en tirer le meilleur, classe leurs idées afin de rendre l’article le plus intéressant possible. C’est tout une organisation ! Et organisée, elle l’est: dans sa tête, dans son travail et dans sa maison.  Elle fait exactement la même chose avec nos placards, nos étagères, nos papiers, nos dressings 🙂 Et c’est si bon!

ET SI RANGER SA MAISON ETAIT UNE BONNE FAÇON DE METTRE DE L’ORDRE DANS SA TÊTE ?

Le nettoyage de printemps, c’est bien. Le rangement pour toujours, c’est mieux ! 

Votre pile de papiers à classer manque de s’écrouler.

Vos portes de dressing peinent à fermer, tant vos vêtements y sont compressés. Impossible d’accueillir des amis dans la chambre qui leur était pourtant initialement destinée, car elle est envahie par tout le bazar accumulé au fil du temps. Quant à cette superbe commode pour laquelle vous aviez cassé votre tirelire, elle disparaît totalement sous la pyramide chancelante de magazines que vous ne lirez jamais. Et vous, au milieu de tout ça, sans même vous vous en rendre compte, vous étouffez. Normal ! Le désordre grignote chaque jour un peu plus de votre espace vital et de votre énergie.

Manque d’organisation, de temps ou simplement de motivation, les raisons de ce sournois bazar sont nombreuses. Et l’impact sur notre équilibre l’est tout autant, vous le constaterez à la lecture de cet article. Il est donc grand temps de se rendre à l’évidence ; pour votre intérieur, le changement, c’est maintenant !

Voilà ce qu’il vous faut : une rangeuse professionnelle rien que pour vous.

Si vous êtes en train de lire ce papier, c’est que vous êtes consciente que face à tout ce souk, il faut faire quelque chose. Seulement voilà, toute seule, vous n’arrivez pas à vous y mettre. Vous ne sauriez même pas par où commencer. Rassurez-vous, votre cas n’est pas désespéré. Depuis quelques temps on a vu émerger ça et là à travers la France, un nouveau métier. Un concept venu d’outre-Atlantique et qui fait désormais fureur chez nous. Un nouveau service à la personne (flemmarde, trop occupée, phobique, fatiguée…Cochez la case vous correspondant !) qui permet de faire appel à une pro du rangement. « Home Organizer », « Coach en rangement », « Organisatrice d’intérieur » et même « Fée du logis »…Les appellations sont nombreuses, mais le résultat est le même : elle vient vous aider afin que les choses retrouvent leur juste place…nette.

Tout ce que vous détestez, elle adore ! Vider, jeter, classer, ordonner, réaménager, c’est son premier plaisir ! Le second étant de vous apprendre à transformer cette tâche qui vous rebute en un vrai moment de paix avec soi-même dont vous ne pourrez plus vous passer. Et enfin, lire dans vos yeux scintillants de bonheur la joie que vous aurez à redécouvrir votre nid redevenu douillet, est sa plus gratifiante récompense.

Questions à Veronick Dokan ; « Mary Poppins » du rangement

Bio dans nos vies : Comment vous est venue l’idée de cette activité ?

VD : Depuis qu’elle avait perdu son emploi, une amie déprimait et avait des soucis d’argent. Aussi souhaitait-elle louer sa maison sur le site R’BnB, mais, impossible tant qu’une chambre serait encombrée de cartons d’archives. La voyant perdue et découragée, j’ai donc pris les choses en main. En 3 jours, nous avons jetés 11 sacs poubelles, rien que de papiers ! Des factures téléphoniques datant de…1992 (on doit les conserver 1 an), des modes d’emploi d’appareils ménagers qui ne fonctionnaient plus depuis six ans mais conservés au cas où… Elle a ensuite fait une pile de livres à garder et d’autres qu’elle a mis en vente sur un site (et gagné 135 € par la même occasion !). Puis, nous sommes allées acheter des étagères. Une seule au lieu des trois prévues, puisqu’il y avait beaucoup moins de choses à ranger. Du coup, un lit double a trouvé sa place dans la pièce désencombrée, ce qui lui a permis de louer sa maison plus cher. C’est lorsque j’ai constaté le sourire revenu sur ses lèvres que j’ai mesuré les bienfaits réels du rangement.

Bio dans nos vies : Comment procédez-vous ? 

VD : Je me rends une première fois chez la personne qui me contacte. Nous parlons longuement de ses besoins, ses désirs. Car, il n’est pas question d’imposer ma loi et d’aller à l’encontre de sa personnalité. Le travail que je fais est à la fois pratique et psychologique. Puis, j’évalue le nombre de jours nécessaires pour remplir ma mission. Selon les cas de figure, j’applique un tarif à l’heure ou un forfait.
                         Avant                                         Pendant                                    Après

Bio dans nos vies : Quelles réticences entendez-vous le plus souvent ? Et que répondez-vous ? 

Je ne suis pas capable de tenir ma maison, c’est la honte ! 

VD : La honte, c’est plutôt celle qui vous empêche de recevoir chez vous depuis que vous vous êtes laissée envahir par le désordre. La honte et souvent la solitude qui va avec.

Payer quelqu’un, ça coute cher

VD : Ne vous est-il jamais arrivé d’acheter un vêtement en plusieurs exemplaires, parce que vous aviez oublié au fond du placard que vous le possédiez déjà ?

N’avez-vous jamais dû payer des pénalités car vous n’aviez même pas ouvert l’enveloppe qui contenait une facture ? Combien de fois par mois vous plaignez-vous « c’est trop petit ici ? »  et songez à déménager pour plus grand (et donc plus cher).

J’ai peur d’être jugée

VD : Quand vous avez une carie, vous vous soignez toute seule ou bien vous prenez rendez-vous chez le dentiste ? Faire appel à quelqu’un de plus compétent que soi dans un domaine est, au contraire, preuve de sagesse et de malice. Personne ne peut vous accabler pour cela. Bien au contraire.

Je ne vois pas le rapport entre mes placards et mon moral

VD : Quand vous passez une heure à chercher un truc, vous pestez, vous râlez, vous stressez. Si il est à sa place, deux secondes suffisent pour mettre la main dessus. CQFD.  Et lorsque vous posez un regard circulaire sur vos pièces désencombrées, votre esprit est aussi dégagé que votre champ de vision. Ranger, c’est se donner une nouvelle respiration. C’est remettre de la vie dans sa vie.

Comment ça, c’est bon pour la santé ?

VD : Les vieux papiers, les cartons, les journaux, les plantes défraichies…à la poubelle ! Ce sera autant de poussière en moins et donc un air plus sain à respirer. Sans compter qu’un espace dégagé est bien plus facile à nettoyer.

Veronick Dokan vit à Paris mais peut se déplacer jusqu’ à votre domicile, vous pouvez la joindre au:

06 80 84 73 43 – vdokan@yahoo.fr

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.