Salut les grands BéBés

 

 

Salut les grands bébés, on va faire pour vous un récapitulatif de conseils  pour mieux commencer dans la vie d’un point de vue de l’alimentation et des précautions à prendre pour votre bonne santé !

 

Avis aux mamans et aux papas !!!! Vous qui vous avez décidé de prendre soin de vous, de votre bébé en changeant le mode d’alimentation, notez: ce n’est pas si difficile. Il est vrai que cela peut paraître complètement infaisable les premiers temps, mais vous verrez que ce n’est pas du tout compliqué !

 #Lisez les étiquettes des emballages une bonne fois pour toutes et faites le tour de vos achats habituels pour évincer les additifs, les conservateurs et les colorants, les polypropylènes, les aliments transformés industriels.

 #Pour les biberons et tétines, la mention sans BPA ou BPA free vous garantie l’absence  de BISPHENOL A, une matière qui au réchauffement devient toxique et perturberait le système endocrinien. Idem pour les contenants des petits plats à réchauffer au micro-ondes. Mieux vaut enlever les aliments et les réchauffer dans un plat sans plastique.

 #Au four, utilisez plutôt du papier sulfurisé; il offre une parfaite protection des surfaces de cuisson et sans beurre sans huile. Idéal pour les papillotes. L’utilisation du papier d’alu entraine la migration des particules d’aluminium vers des produits alimentaires et donc vers l’organisme.

 #Pour les boissons, préférez l’eau car il ne faut pas donner le goût du sucre aux enfants. L’obésité est multifactorielle bien sûr, mais les boissons sucrées sont montrées du doigt par la médecine.

 #Pour les biscuits industriels, choisissez les sans huile de palme, sans colorants, ni conservateurs (produits le STER ou LA VIE CLAIRE). L’idéal est un gâteau fait maison qui peut se conserver quelques jours pour les goûters.

 #Les farines, choisissez les non raffinées, car le raffinage détruit l’enveloppe des céréales, tous les minéraux associés et le germe. Être rempli ne signifie pas être nourri. Ces produits ne contiennent plus d’élément vivant et le métabolisme ne les reconnait pas. Quand il sera en âge d’en manger, l’idéal est d’acheter des farines bio semi-complètes, des pâtes bio semi-complètes et du riz bio semi-complet pour la digestion des bébés. La farine de riz fait des crêpes et des gâteaux excellents. Le riz bio est très digeste, sans gluten bien sûr ! Attention, les pesticides se concentrent surtout dans les écorces des céréales. Il est donc recommandé de ne pas consommer de pain complet s’il n’est pas bio.

 #Achetez vos légumes biologiques grâce à une AMAP près de chez vous,  vous encouragerez l’agriculture bio, préserverez les emplois des agriculteurs, et respecterez le cycle des saisons en consommant fruits et légumes exempts de pesticides. RESEAU AMAP

#Dans les grandes surfaces, achetez les bio oui, mais en provenance de France. Evidemment il n’y a pas beaucoup de choix en hiver, mais c’est dommage de consommer des fraises qui viennent des cultures intensives espagnoles en plein mois de janvier. De plus, consommer des fruits et légumes de saisons répond harmonieusement aux besoins de l’organisme. Apports plus calorifiques dans les fruits et légumes d’hiver pour faire face au froid et apports  plus légers et hydratants dans les fruits et légumes d’été pour accueillir la chaleur.

 #Les poissons c’est plus compliqué ! Le poisson certifié bio est issu d’un élevage de haute qualité. Il est élevé dans un bassin où il a de la place contrairement aux poissons stressés dans les cages surpeuplées. Il y a des poissons que l’on ne doit pas du tout consommer … Faites vous une idée, cliquez sur:  

 #La viande c’est toute une réflexion en amont. Il faut en consommer avec parcimonie, pour plusieurs raisons:

        1/ Pour la santé, quelques grammes suffisent aux bébés et pas tous les jours. Choisissez-la avec le label rouge si possible ou issue de l’agriculture bio, préférez les petits producteurs dans vos régions qui élèvent des boeufs, des poules, des agneaux et garantissent une alimentation raisonnée voire bio ; ils sont aussi préoccupés par le respect de l’animal, et l’abattage sans souffrance.

 Voir «COOP des Baous» (cliquez sur la vidéo), excellente démarche de vente DIRECTE entre petits producteurs.

    2/ Parce qu’on s’inscrit dans une démarche globale de respect de l’environnement : 78% des terres agricoles mondiales sont utilisées pour nourrir les animaux d’élevage. Il faut 10 kilos de végétaux pour obtenir 1kilo de viande et 25 000 litres d’eau pour produire 100 grammes de boeuf. De plus l’élevage représente 18% des émissions de gaz à effet de serre (source ONU)

 #Lisez les étiquettes pour tous les produits d’hygiène bébé; ils sont souvent constitués de polypropylènes glycol et autres parabens dangereux pour leur santé. Préférez les produits bio, comme Welleda dans les parapharmacies, les magasins bio. De nombreuses marques de supermarchés font aussi des efforts afin de garantir un soin douche, shampoing, crème de change sans produit néfaste; ça vaut vraiment le coup d’éliminer les produits que l’on vous offre en maternité, ceux des marques leader du marché. Par exemple, nettoyez les fesses du bébé avec le liniment : cliquez sur la vidéo pour voir les conseils d’Estelle ! (on en trouve aussi en pharmacie)

Comme le signale le réalisateur Jean-Paul Jaud dans tous ses films :

« Nos enfants nous accuseront »

« Severn, la voix de nos enfants »

« Tous cobayes? » 

Ne rien dire c’est dire OUI.

 

Découvrez sur  le réalisateur Jean-Paul Jaud, autour d’un petit déjeuner philosophique à l’auberge des baous de Saint-Jeannet (cliquez sur la vidéo): 

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.