Suzanna Tar

 Suzanna Tar, artiste plasticienne, nous fait visiter sa forêt magique décorée uniquement de matériaux recyclés et recyclables. 

Au milieu de la zone industrielle de Gattières dans le 06, envers et contre tous, une forêt vibre de toute sa force de vie. Pourtant il y a quelques années, cette forêt était la décharge sauvage des petites industries alentours.

Grâce au respect et à la persévérance de Suzanna, qui durant plusieurs années l’a nettoyée, cette forêt a aujourd’hui retrouvé son état naturel.

Et Suzanna, avec le plus grand respect, en a fait sa maison et son atelier de création… Un mode de vie, un univers, merci Suzanna!

Magali Riou Céramiste

 
Magali Riou, artiste méditerranéenne et céramiste par nature! 

Magali, inspirée,  joue avec les formes, la matière et la poésie de l’instant. Entre ses doigts la terre est vivante, elle respire et c’est à travers elle que Magali s’exprime. Ses oeuvres, racontent des histoires et mêlent ombres et lumière. Ses sculptures sont souvent envoûtantes et nous entrainent dans son univers parfois mystérieux parfois enfantin. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Artiste diplômée des Arts décoratifs de Paris, formée à l’Institut de la Céramique Française, Magali qui crée au quotidien, expose parfois et transmet toujours. C’est au Forum Jacques Prévert à Carros (06), tout proche de son atelier et à Villeneuve Loubet  à l’espace culturel André Malraux que Magali donne des cours pour tous âges.

 

CERAMIQUE enfant, jeune, adulte 
Espace Loisirs de la Grange Rimade

Professeur Magali Riou / Espace Culturel André Malraux 
Château des Baumettes 
456, avenue du Dr Lefebvre (Quartier Maurettes – Vaugrenier) 
06270 Villeneuve-Loubet. 
Tél. : 04 93 73 08 82 ou 04 93 73 08 50 
 service-culturel@mairie-villeneuve-loubet.fr

 

 

Atelier terre et sculpture /CERAMIQUE

Forum Jacques Prévert 1, rue des Oliviers 06510 Carros 

04 93 08 76 07/ 04 93 08 22 46 (fax)/ info@forumcarros.com

Pour en savoir plus sur Magali Riou et pour voyager sur son site http://magaliriou.com   ceramique@magaliriou.com/Adresse : Carriero dou pountis 06510 CARROS Village / FRANCE

 

 P.S. pour biodansnosvies.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

Michaël Barocas, réalisateur ; comment l’aider à réaliser son court-métrage:)

C’est bio la vie à… aime le cinéma.

 

 

 

 

 

 

Nous avons eu la chance d’échanger avec Michael Barocas, jeune cinéaste qui, après avoir réalisé plusieurs courts-métrages, des clips, du documentaire, s’est lancé dans la recherche de financement pour son prochain projet : « 14/07″

CBVà… : Michaël, quel est le sujet du court métrage ?

M.B. :  » C’est surtout une histoire d’amour, sans trop vouloir tout raconter, on y retrouvera un couple d’octogénaires déambulant dans les rues de Paris un 14 Juillet, amoureux et ravis de pouvoir passer du temps ensemble en ce jour de fête nationale ». Ce sera également mon premier film sans dialogues, et c’est uniquement en musique que l’histoire se déroulera d’un bout à l’autre. Un joli challenge et une nouvelle expérience que mon équipe et moi-même avons hâte de mettre en place ».

CBVà… : Pourquoi ce thème ?

M.B. : « L’inspiration du court vient du début du dessin animé « La Haut » où l’on voit un couple vieillir ensemble et de l’envie de travailler à nouveau avec des comédiens d’un certain âge (non 3eme). J’avais déjà eu recours à une plate forme de Crowdfunding* et ça avait plutôt bien marché pour compléter un peu le budget, du coup je l’ai tenté à nouveau, on croise les doigts… »

*Le crowdfunding, appelé également financement participatif, est une technique de financement de projets de création d’entreprise utilisant internet comme canal de mise en relation entre les porteurs de projet et les personnes souhaitant investir dans ces projets. Pratique ancienne, elle fait l’objet actuellement d’un large engouement en raison de sa simplicité de fonctionnement et des difficultés que rencontrent certains créateurs à trouver des financements pour leurs petits projets.

CBVà… : Depuis combien de temps fais-tu ce métier ?

M.B. : « Je fais des courts-métrages depuis une dizaine d’années, entrecoupés de clips, docus et films institutionnels. Je travaille actuellement sur mon premier long-métrage mais je tourne encore du format court car j’aime beaucoup l’exercice consistant à raconter une histoire dans un laps de temps réduit et parvenir à captiver le spectateur dans ce format réduit. »

CBVà… : Que peut-on faire pour t’aider, concrètement ?

M.B. : « Pour m’aider à financer mon projet, il faut se rendre sur KISSKISSBANKBANK la plateforme de financement participatif pour les projets créatifs et faire un don. C’est sécurisé ; on peut donner 10, 20, 50, 100 euros et plus. Je remercie d’avance tous ceux qui auront un geste généreux. En contrepartie, et en fonction de l’investissement de chacun, j’offre une photo du film , votre nom au générique, une invitation à la première projection, et aux plus grands donateurs, tout cela plus de nombreux cadeaux dont le dvd de « 14/07 ».

CBVà… : Nous te souhaitons de réaliser « 14/07 » dans de bonnes conditions et donne nous des nouvelles 🙂

Pour info, l’un de ses récents courts-métrages « Guet-Apens » a été sélectionné dans plus de soixante festivals, et a gagné différents prix dans des manifestations françaises et internationales.

Teaser de Guet-Apens.

Goodbye L.A. Goodbye L.A. (2012)Réalisateur : Michaël Barocas
Acteurs : Chris Goodman, Alena Von Stroheim, Ron Reznik, Andre Hall, Billy Mayo…
Production déléguée : Réacteurprod
Genres : Fiction
Guet-apens Guet-apens (2011)Réalisateur : Michaël Barocas
Acteurs : Philippe Laudenbach, Bastien Bernini, Lahcen Elmazzouzi, Françoise Bertin,Mourad Boudaoud…
Production déléguée : Réacteurprod
Genres : Fiction
Le Lit près de la fenêtre Le Lit près de la fenêtre (2008)Réalisateur : Michaël Barocas
Acteurs : Michel Duchaussoy, Roger Dumas, Philippe Laudenbach, Mélanie Baxter-Jones
Production déléguée : Une Hirondelle Productions
Genres : Fiction

LIEN : https://vimeo.com/57148835

Juillet 2014 / P.S. pour www.cestbiolaviea.fr

Quand solidarité rime avec cinéma!

Ce qui nous touche à « C’est bio la vie à… » c’est tout ce qui donne un sens à l’humain, toutes ces choses qui font que l’on va vivre mieux dans son corps, en plus grande harmonie avec le monde qui nous entoure, la nature et les hommes mais aussi tout ce qui va nous permettre de développer notre créativité, notre ouverture aux autres. Et parmi les mots qui nous font tilter il y a le mot solidarité. Le plus souvent on connait la solidarité dans les domaines sociaux, moins dans le domaine artistique…

C’est pourquoi notre coup de chapeau ira ce mois ci à « La nouvelle séance ». Une soirée de projection de courts métrages dont les équipes de tournage sont pour la plupart de la région PACA et qui a lieu tous les 3 mois à Villeneuve-Loubet dans les Alpes Maritimes.

 

Ces soirées de projection ont été initiées en 2012 par la fusion des énergies de Jérôme Panaget -Association Arteo.Films- et de Raphael Zamochnikoff -Société de production La Dame Verte- .

Au delà de permettre aux réalisateurs de courts métrages de se faire connaître du public, ces soirées ont pour vocation de permettre la rencontre entre différents corps de métiers autour de cinéma et ainsi de favoriser la construction ou la consolidation d’équipe de production et de tournage en région PACA.

 

La présence systématique des réalisateurs à la projection de leur court métrage permet la rencontre et l’échange avec le public ainsi qu’avec les membres des autres équipes.

La passion des organisateurs, l’investissement des bénévoles, la qualité des programmations, la gratuité de la « Nouvelle Séance », la convivialité autour du petit buffet à la fin de chaque soirée font de cet événement un outil essentiel de développement d’un réseau de soutien artistique et logistique qui permettra aux réalisateurs de voir aboutir leurs projets.

En 2014, pour accueillir son public composé d’amateurs et de professionnels de l’audio-visuel en perpétuelle augmentation à chaque session, « La Nouvelle Séance » a lieu dans la superbe salle de spectacle du Pôle Culturel Auguste Escoffier à Villeneuve-Loubet, grâce à la collaboration de l’équipe municipale.

Alors pour goûter au plaisir de voir le cinéma rimer avec solidarité et si vous êtes dans la région, n’hésitez pas à vous rendre à « La Nouvelle Séance ».

La prochaine soirée aura lieu le 12 juin.

– 19h30 – Entrée libre

Pôle Culturel Auguste Escoffier – Quartier des Plans –

 06 VILLENEUVE-LOUBET

PROGRAMMATION :

– SOCIAL BUTTERFLY de Lauren Wolkstein – 14 min 

– LA BISE de Grégory Montaldo – 7min34

– GISÈLE ET BEARNIE de Charlène Chesnier – 5 min 57 

– L’IDÉAL de Raphael Zamochnikoff – 5 min19 

– MISS LIBERTY de Elise Ponty – 14 min 40

Et si vous souhaitez participer, retrouvez toutes les infos sur le site de « La nouvelle séance » en cliquant sur l’image :

Bravo et merci à Raphaël Zamochnikoff et Jérôme Panaget ainsi qu’à toute l’équipe de bénévoles qui permettent ainsi la diffusion et la croissance du cinéma azuréen en mouvement.

EDC 

 

C’est bio la vie à… et Vence-info en collaboration

Belle rencontre et belle perspective de collaboration pour « C’est bio la vie à… » et Vence-info. Le site vence-info.fr est toujours en ébullition! C’est un journal d’information concernant Vence et la vie des villages alentours: La Colle, Saint Paul de Vence, Tourrettes, la Gaude, Saint-Jeannet. 

Jacques Fournée, le président de cette association et son équipe de bénévoles créent des liens. Ils relaient des infos sur la vie culturelle, politique, artistique, sociale, sportive et écologique du pays vençois.

Vous pourrez chaque jour lire des articles très intéressants, des dossiers fournis sur des sujets de société, sur les projets d’avenir du canton, voir des reportages sur les expositions artistiques, les manifestations citoyennes, les soirées caritatives, les festivités au sein des écoles ou des associations. Très bien documenté, ce site est optimiste, agréable à lire et nous offre une belle photographie de la vie du pays vençois. Feuilletez-le comme un journal et n’hésitez pas à entrer en contact avec eux.

Vence-info.fr fait une large place à la nature et à l’écologie; c’est donc tout simplement que  la collaboration est née. Ensemble, nous allons communiquer autour de l’environnement, des démarches solidaires et de l’agenda, afin de tisser encore plus de liens entre les lecteurs. Merci à Jacques pour son enthousiasme et ses conseils bienveillants.

Au Musée des Arts Asiatiques, le rituel du thé chinois avec Sabine Minh Sen

 
Chaque 1er dimanche du mois, au Musée des arts asiatiques de
Nice, vous pouvez, comme nous, faire un beau voyage grâce à Sabine Minh Sen. Elle fait vivre aux visiteurs un instant de convivialité savoureux autour du rituel du thé chinois. Histoire du thé, son origine, sa culture, les producteurs, conseils de préparation, dégustation de thés prestigieux, évasion, plaisir et partage au programme dans un décor aux accents asiatiques, entouré d’eau. 
Cet atelier peut aussi se commander en privé en prenant rendez-vous au musée pour connaitre les disponibilités du lieu. Il s’exporte aussi sur tout site ou chez les particuliers durée 2h-3h.
 
 
 
renseignements: 0492923700 ou https://reservation-maa.cg06.fr/
 
 
 
 
 
 
Indépendamment du Musée, Sabine propose aussi de vous conseiller en matière d’achat de ces thés prestigieux,
vous pouvez la contacter au : 06 27 12 00 98
 
c’est bio la vie à…. a tourné ce reportage pour vous donner envie d’aller à la rencontre de Sabine, inspirée et amoureuse de ces instants précieux autour de cette boisson ancestrale finalement assez mal connue de notre civilisation. Accordez vous un moment hors du temps, et suivez le guide ! Cliquez sur la vidéo

Lolabye, éco-designer

 

Lola a crée LOLABYE…. Eco-designer, cartoniste, elle bricole des matériaux, des objets, les détourne parfois de leur utilité première pour en faire de jolis bijoux ou des objets de décorations. Lola est toute en couleurs comme ses créations! Elle a un parcours atypique, intéressant; son énergie, sa créativité, ses idées de recyclage et sa démarche dans ce sens, nous ont totalement conquises, et nous avons eu envie de vous faire entrer dans son univers d’éco-designer.

 

Suivez l’artiste en -cliquant sur la vidéo-                                                               http://www.lolabye.com

Les huiles et le sacré, par Pascale Imbert

                           Les huiles et le Sacré

Les plantes aromatiques dont sont issues les huiles essentielles sont utilisées depuis la nuit des temps à des fins diverses et variées. On retrouve des traces de leurs usages traditionnels dans différentes civilisations.

 

Il y a 40 000 ans les aborigènes soignaient avec des feuilles de Melaleuca alternifolia ou d’eucalyptus. En Inde, il y a plus de 7000 ans, les « eaux aromatiques » étaient utilisées en médecine pour soulager le corps et l’esprit mais aussi au cours de sacrifices religieux. Au Pakistan, on a découvert un alambic en terre cuite datant de 5000 ans av JC. En Chine, vers 4000 ans avant notre ère, certains bois étaient utilisés comme encens et les traités de phytothérapie de l’époque mentionnent l’utilisation de nombreuses plantes aromatiques. Environ 2000 ans plus tard, les Egyptiens s’en servaient pour soigner et lors de pratiques magiques, religieuses ou ésotériques. Il semblerait que ce soient les Perses, 1000 ans av JC, qui inventèrent la distillation proprement dite. Les oléo-résines comme le galbanum (Ferula gommosa) ainsi que les baies de genévrier (Juniperus communis) ou les écorces de cannelle (Cinnamomum verum)… étaient utilisées sous forme d’onguents, de vins médicinaux… lors des embaumements ou pour lutter contre les épidémies… Tandis que chez certains peuples, les arômes n’étaient employés qu’à des fins religieuses. Mais quelques soient les civilisations, les cultures païennes ou religieuses, les essences et les huiles étaient omniprésentes dans la vie quotidienne.

 On a donc, toujours, utilisé les plantes aromatiques pour leurs activités thérapeutiques mais aussi pour leurs fragrances agréables. De tous temps, les odeurs, les parfums ont eu sur l’homme un pouvoir presque magique. Même si leur usage fut parfois profane (séduction) c’est principalement lors de rites religieux qu’ils étaient utilisés. Il est intéressant de remarquer que quelle que soit la religion, on recourait aux mêmes essences à des fins divinatoires. On n’évoquera ici que la myrrhe (Commiphora myrrha), l’encens (Boswellia carterii), le nard (Nardostachys jatamansi) et le myrte (Myrtus communis). Elles étaient extrêmement précieuses donc souvent diluées dans des huiles végétales comme celles d’olive, d’amandier, de cumin noir (Nigelle)… 

En Egypte, dans les temples, la myrrhe était brulée lors du culte d’adoration de Râ, Dieu du soleil, créateur de la vie sur terre. Après un long voyage, la reine Hatchepsout fit planter, dans son pays, des arbres sacrés dont le Commiphora myrrha et le Boswellia carterii. Des centaines de scènes de fumigations montrent que les égyptiens brulaient de la résine d’encens afin d’honorer et d’amadouer les Dieux mais aussi de créer une communication avec eux. Le nard était considéré comme un parfum de luxe. Il entrait dans la composition du Kyphi, parfum sacré à brûler, avec la cannelle, la myrrhe, le santal…

Dans la religion Juive, la Thora, le Talmud et la Kabbale conseillent l’utilisation des plantes aromatiques pour avoir une vie saine. La myrrhe était mélangée au vin, utilisé alors comme sédatif pour soulager les souffrances physiques et psychiques. L’année précédant leur mariage, les femmes juives se massaient les six premiers mois avec de la myrrhe puis le reste de l’année avec des huiles à base d’encens. La myrrhe, l’encens, le nard… entraient dans la composition des 7 Huiles Royales utilisées pour consacrer les prêtres et les rois. On confectionne un « Agouda » avec, entre autres, des branches de myrte (Hadass) pour la fête biblique de Scouccot. Une caractéristique botanique du myrte a, d’ailleurs, pris une signification religieuse. Trois feuilles de la plante poussant, parfois, à un même point représentent les trois patriarches (Abraham, la bonté, Isaac, la rigueur, et Jacob, l’harmonie) qui naissent d’une même source, Dieu.

Dans le Coran, le prophète Mahomet parle de l’huile végétale de cumin noir. Le myrte est l’arbuste du paradis. La myrrhe et l’huile d’olive sont également citées.

Le bouddhisme utilise depuis longtemps les plantes et les huiles essentielles. L’encens est un élément important lors des fêtes, des réunions et des séances de méditation.

Dans la Bible, les huiles et les onguents étaient utilisés à diverses occasions de la vie religieuse. Lors de la naissance de « l’Enfant-Jésus », les Rois Mages lui offrirent de l’or symbolisant « l’Enfant-Roi », de l’encens pour « l’Enfant-Dieu » et de la myrrhe pour « l’Enfant-Rédempteur ». A sa mort, le corps du Christ fut embaumé avec une préparation à base de myrrhe. Dans le livre de l’Exode, la formule de l’huile pour l’onction est décrite : « Elohim dit à Moïse : « Trouve des parfums nobles, 500 sicles de myrrhe pure, 250 sicles de cannelle et autant de roseau aromatique, 500 sicles de casse et un setier d’huile d’olive ; tu en feras un mélange odorant comme le ferait un parfumeur, ce sera l’huile pour l’onction sainte… » ». Les cercueils des défunts sont baignés de vapeurs d’encens, on l’utilise, aussi, parfois, à la fin de la cérémonie religieuse afin d’unifier le corps et l’esprit. Dans les évangiles, les apôtres témoignent de l’onction, par Marie de Béthanie, de la tête ou des pieds de Jésus par un parfum de nard, pur et très couteux. Le myrte, arbuste du pourtour méditerranéen, est mentionné comme symbole d’Amour, de générosité divine, de paix…

 

Les essences sont utilisées au cours des rites religieux car leur flagrance, leur évanescence touchent notre inconscient et donnent à ces effluves toute leur symbolique sacrée. Ces molécules volatiles et odoriférantes agissent directement sur notre système limbique, siège de nos instincts et de nos émotions. Elles entrent en résonnance avec les couches profondes de notre « moi » et effleurent le cortège de nos souvenirs et de nos états d’âmes. Sans avoir de véritables notions scientifiques, les anciens faisaient appel à ce tropisme afin d’élever leurs âmes vers l’au-delà, vers le royaume des Cieux. 

De par son odeur balsamique douce et son goût très amer, de par sa présence au moment de la Nativité mais aussi lors des embaumements, la myrrhe a toujours représenté la dualité entre la vie et la mort, la joie et la souffrance. Résineuse, capiteuse, épicée et éthérée, elle diffuse sa quintessence dans tout le corps auquel elle apporte apaisement et réconfort ; une « bienveillance Christique » qui permet une ouverture de l’esprit et du cœur d’où naissent lucidité et compassion. Comme le Boswellia carterii, le Commiphora myrrha est de la famille des Burseraceae. Lorsqu’on incise ces deux arbres, une résine exsude dont l’essence possède des propriétés cicatrisantes, sédatives, régénérantes… qui évoque la notion de vie, de souffrance, de délivrance, de mort… puis de résurrection… 

L’encens ou Oliban est l’huile essentielle de l’Unité du corps et de l’esprit, des hommes et des divinités… Ses fumigations permettent l’élévation de l’âme. Son odeur résineuse, légèrement épicée, fraîche ouvre en nous des espaces créant un état d’intériorité tranquille et apaisé. Il augmente l’amplitude respiratoire et en diminue le rythme, c’est l’huile essentielle de la méditation, de l’acceptation… de la vie… donc de la mort…

L’huile essentielle de nard est extraite du rhizome d’une Valerianaceae poussant dans l’Himalaya. Se développant dans la chaleur de la terre mais proche des sommets enneigés, pénétrante et éthérée, dense et légère, boisée, musquée, l’odeur du nard est complexe, presque « contradictoire ». Elle rappelle celle de l’humus et symbolise la Transformation, « Jatamansi » signifiant « Esprit Incarné ». C’est l’huile du « Passage » qui éveille, quelques fois, en nous, des sensations de malaise, de rejet ; elle évoque le Cycle Eternel, le mystère de la vie et de la mort.

Comme de nombreuses Myrtaceae, l’arôme de l’huile essentielle de myrte peut surprendre par sa « note de tête » un peu raide, boisée, ligneuse puis il s’adoucit avec des notes fraîches, vertes puis florales qui induisent un grand calme intérieur, une douce chaleur. La respiration, l’activité cardiaque se relâchent, se régulent. Les anciens avaient bien perçu cette sensation d’harmonie, d’état de détente et d’équilibre qu’il génère. Ils s’en servaient pour demander la « Grâce Divine » pour les mourants.

 

Comme nous venons de le voir, les huiles essentielles sacrées avaient un rôle divin, un rôle primordial de communication entre l’homme et les Dieux. Ce besoin universel de s’élever, de s’ouvrir à une autre dimension, permet à tout homme d’oublier sa triste condition humaine, d’imaginer une autre vie faite d’Amour et d’Harmonie, de croire en la vie éternelle. L’utilisation d’huiles essentielles était souvent préconisée au moment du passage vers un autre monde, vers un au-delà, en vue d’accepter et d’être prêt pour le « dernier voyage ». De nos jours, elles sont utilisées dans des services hospitaliers de soins palliatifs pour aider certains patients à « Partir »… à se « Délivrer » des contraintes terrestres.

 

Pascale Imbert

Docteur en Pharmacie

 

« Huiles Royales, Huiles sacrées » de Jutta Lenze.

« Les huiles essentielles Corses » de Christian Escriva.

« Manuel pratique d’aromathérapie au quotidien » de Patrice de Bonneval et Franck Dubus.

A Noël, offrez artistique, original et fait main !

         
Pour les fêtes de Noël, ce sera sans doute encore la course dans les temples de la consommation. Si vous voulez faire plaisir, créer la surprise,  économiser votre énergie, de l’essence, et peut être même de l’argent, nous vous invitons à acheter des objets, des bijoux ou des vêtements fabriqués avec amour par des artistes près de chez vous. Elles créent et vendent leurs oeuvres sur des sites ou en direct, pour vous donner l’occasion de faire un cadeau original et unique. Promenez-vous sur leur site afin de dénicher LE cadeau!

                                                                              …

Lola Calamand, plasticienne et créatrice de luminaires vous propose des lampes originales et uniques. Un design aux lignes épurées, porté par la force et le caractère industriel des matériaux bruts de récupération. Des abat-jours travaillés comme ses tableaux créent une ambiance douce et chaleureuse, aux accents « vintage ».

 Il y en a pour tous les goûts et sûrement une pour éclairer ceux que vous aimez!

 

 

 






 

 

http://laurence.calamand.over-blog.com/pages/Lola-1297238.html

                                                                         …………………….

 L’atelier Nomade fait du « Récup’Art »; chaque pièce est unique, originale, artisanale, créée avec de petits objets trouvés au fond de tiroirs oubliés et dans la nature. On a craqué sur les bijoux, colliers, boucles, bracelets originaux, ethniques, romantiques… Cliquez pour découvrir les trésors à offrir ou à s’offrir, en vente sur l’e-boutique.          
 
 

Bague Frida and skulls

 
 

Collier style ethno bohème Altérations

 ras de cou mère et enfant     http://www.alittlemarket.com/boutique/l_atelier_nomade-165161.html

 
                                             …………………………………………… 
 
Cécile Ciaramitaro vit dans univers peuplé de créatures à adopter.
Retrouvez-la à  » Chiwawa Rouge, atelier d’Artistes » de Saint-Jeannet 06
« Si, souvent, l’objet recyclé reste visible, d’autres fois, utilisé comme armature, il disparaît, tout en restant l’élément révélateur de la forme finale. De plus, les papiers récupérés, les objets usuels délaissés, les matériaux naturels ou non délavés par le temps et l’usure, recèlent à mon sens, autant, sinon plus, de poésie que d’autre matières considérées plus nobles à priori. Suivant mon humeur, je les assemble et elles deviennent des mascottes ironiques et taquines ou tendres et naïves». Cécile.

ZOZIO

Magnet de bonne résolution, nous réalisons à la commande d’après votre choix :Bas relief  en platre résine, décor peinture acrylique, magnet au dos.

PRENDS CONSCIENCE

Collection  » Les Monstres du Baou « .Trophée à suspendre . Sculpture papier compressé, peinture acrylique, graine végétal, rondelles métalliques,corde et fil de fer, oiseau « conscience » en terre.

CELUI QUI S’EMMÊLE LES…

Collection  » Les Monstres du Baou » Sculpture papier compressé bas relief, recouverte divers papiers, décor acryliqure, graine végétal , rondelle métal, accroche suspension au dos.

 

Cécile anime des ateliers d’art plastique pour tous et pour les enfants et ados pendant les vacances scolaires. tel : 0612635729

 

 

 

 

 

 

 

Sur ce lien vous pourrez acheter les oeuvres de Cécile et aussi entrer dans les univers de nombreux artistes :

http://www.vente-unic.fr/index.php

Pour vos tables de fêtes, vos soirées du jour de l’an, faites appel aux conseils de Sophie de « Libellules et papillons »  http://www.libellulesetpapillons.fr                                                          ……………………………………………