Tabouleh de boulgour, Vanessa Gheorghiu

Tabouleh de Boulgour (blé concassé)à l’aneth2015-05-05 12.51.49

Voici une jolie recette pour ce début d’été, digeste, rafraichissante, nourrissante et stimulante !

Pour nous changer un peu du sempiternel tabouleh à la menthe et à la tomate, voici quelque chose d’un peu spécial et différent pour reveiller nos sens et chatouiller notre besoin de changement…

Une recette simple, facile et peu onéreuse, que l’on peut préparer facilement pour les grandes tablées…

La quantité dépendra du nombre de personnes, 1 kg de boulgour peut en servir une vingtaine !

Il faut : raisins secs, carottes, concombre, amandes entières avec la peau, quelques fleurs comestibles pour décorer ; calendula (soucis) par exemple ou coquelicot ou rose ou capucine ou ail sauvage…

Huile d’olive, jus de citron, sel, poivre.

Méthode :

La veille au soir faire tremper 3 amandes par personne dans de l’eau froide.

Selon le nombre de personnes, faire cuire la quantité de boulgour nécessaire, dans la bonne quantité d’eau salée pour que le grain ne soit pas détrempé une fois cuit, en général 2 parts d’eau salée pour une part de blé concassé.

Pendant ce temps faire tremper une dizaine de raisins secs par personne.

Une fois cuit, bien égoutter le boulgour si nécessaire.

Lorsque la semoule est froide (ne pas réfrigérer si possible servir le jour même) ajouter une bonne quantité d’aneth frais haché assez fin.

Ajouter ensuite huile d’olive, jus de citron, raisins secs égouttés, carottes coupés en tout petits dés, concombre coupé fin avec la peau, sel poivre, bien mélanger et rectifier assaisonnement.

Avant de servir parsemer d’amandes épluchées, d’un peu d’aneth et de fleurs si vous en avez.

- Vanessa Gheorghiu / Consultations au Centre Rinascita
- 8 Avenue Shakespeare
- 0600 NICE
- Tel : 06 07 37 24 14
- Mail : lavanga@free.fr

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.