Sortons de l’écran !

Dématérialisée, notre société tend vers cela. Visio conférences, courses sur internet et autres liseuses sont bonnes pour la planète car nous diminuons nos déplacements ou limitons la déforestation. Ah Ah, c’est un raccourci un peu trop simple. Pour les liseuses, je vous invite à relire notre dossier sur le papier en cliquant ici.

Et pour le reste, ça se discute.

Si on regarde déjà les matières premières de nos chers écrans, on s’arrache les cheveux et on pense à les conserver au delà de la garantie, même si les constructeurs font tout pour les rendre obsolètes passés 2 ans… En effet, l’ordinateur écolo n’existe pas, même si certains fabricants ou l’Europe essaient de nous le faire croire. Vous pouvez cliquer ici pour lire la réglementation européenne en la matière.

Avant l’achat, essayons de comparer les consommations énergétiques, la présence de plastiques toxiques (PVC, phtalates ou autres RFB : retardateurs de flamme bromés, … la Guide Greenpeaceliste est longue), la possibilité de réparer en cas de panne. Greenpeace s’est essayé à cela. Cliquez sur l’image pour accéder à leur étude, en anglais!

On peut aussi parler des métaux rares (lindium, lithium, gallium, rhénium, germanium…) qu’on trouve principalement en Chine. Après la course à l’or noir, assisterons-nous à la guerre des métaux rares ?

Cliquez sur la carte pour plus d’informations :Carte terres rares

Me vient tout de suite à l’esprit le film Avatar, pas vous ?

Il n’existe pas de mines spéciales métaux rares. Ceux-ci se trouvent en quantité très limitée dans les mines d’extraction de métaux plus courants. Si vous voulez revoir un exemple de l’impact d’une mine, vous pouvez relire notre dossier « Diamants » en cliquant ici.

Il faut donc souhaiter que le recyclage des ordinateurs et autres tablettes soit très vite de grande qualité afin de récupérer de façon optimale ces fameux métaux… Ben quoi, tous les rêves sont permis pour la nouvelle année non ?…

Autre face cachée des ordinateurs : les data centers.

Kézako ? Ce sont des centres de traitement des données transitant sur le web au design épuré et anodin. Ces centres consomment 2% de l’énergie de la planète. Retrouvez plus d’infos en cliquant ici.

D’après l’Ademe, l’envoi et la réception d’emails, d’une taille moyenne d’1 Mo, dans une entreprise de 100 personnes, représenteraient 13,6 tonnes d’équivalent CO2 par an, soit environ 13 allers-retours Paris-New York et la recherche d’informations via un moteur de recherche représenterait 10 kg d’équivalent CO2 par an et par internaute.
Quelques astuces pour consommer moins :

  • – Eviter d’ouvrir trop d’onglets et les fermer au fur et à mesure (c’est comme éteindre la lumière d’une pièce qu’on quitte !) ;
  • – Limiter l’utilisation des animations Flash (demandez à votre ado la traduction !) ;
  • – Eviter de surfer depuis un téléviseur ;
  • – Si vous connaissez l’adresse du site, allez-y directement, sans passer par un moteur de recherche. Et pour le retrouver facilement par la suite, mettez le dans vos favoris.

Ordi cassé

 

Ca y est, votre ordinateur refuse définitivement de s’allumer, ou le chat l’a fait tomber dans la baignoire remplie qu’à moitié (ben quoi, c’est plus écolo !), il est temps de penser à sa deuxième vie : le recyclage, dont nous parlions un peu plus haut (rubrique Rêve).

Version vitrine : cliquez sur l’image pour l’agrandir Vitrine

 

 

 

 

 

Version réalité (cliquez sur l’image pour plus d’informations) :

Guiyu

 

 

 

 

 

Version espoir :

Le reconditionnement. Certains départements (comme les Hauts de Seine) en ont offert à leurs collégiens. Cliquez ici pour accéder à l’article.

Logo officielVersion officielle : Cliquez sur le logo pour y accéder :

 

Pour ceux qui ont une envie subite de lire un livre sur le sujet (version papier !) :

LivreImpacts écologiques des Technologies de l’Information et de la Communication

 

 

 

L’ordinateur est une invention fabuleuse, et internet une bibliothèque d’une surface inégalée. Mais il faut bien reconnaître que cela pose un filtre avec la réalité et à trop rester nos yeux rivés sur les écrans (de toutes sortes), on en oublie le monde réel qu’on laisse avancer en roue libre ou entre les mains d’autres qui s’en emparent.

A chacun de savoir trouver son équilibre

Parce que nous souhaitons rester engagées, mais pas extrêmes, nous avons choisi de publier une page par saison. Nous passerons ainsi moins de temps sur nos ordinateurs, tout en continuant à communiquer avec vous au travers du site, de notre page Facebook, de notre chaîne Youtube, et d’autres façons qui restent à définir. Nous avons nos petites idées, que nous vous dévoilerons au fur et à mesure !

A bientôt, sur les écrans, et dans la vie !!!

                                                                                                                               Nathalie MJ  😉 

Coucher de soleil

Ce contenu a été publié dans Infos Planète, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.