La recette ayurvédique de Vanessa

Recette du mois de Vanessa

Voici venue (et « d’un coup » me direz-vous) notre belle saison d’été. Il fait chaud ! Et nos organismes ne se privent pas pour nous le faire ressentir… irritabilité, manque de sommeil, transpiration excessive, ballonnements et la sensation désagréable d’être bien « ramollo » par moments. Pour d’autres il y a un regain d’énergie, un optimisme retrouvé et on sort de sa coquille pour profiter du soleil et de la vie… Dans nos belles régions « été » ne rime pas toujours avec « vacances » et c’est une période durant laquelle il faut continuer à être attentifs à notre santé si nous ne voulons pas que le feu  « PITTA » augmente dans nos corps et nos esprits. 

La nature se montre généreuse et coloriée, que de délicieux fruits et légumes ornent les étals de nos marchés estivaux, nous n’avons que l’embarras du choix. C’est la période idéale pour continuer la détox du printemps car notre corps nous y aide tout naturellement grâce à une transpiration plus abondante. Concrètement, notre digestion se trouve affaiblie par l’influx de sang dans notre épiderme, celui-ci étant mobilisé pour nous rafraichir plutôt qu’a digérer des repas lourds comme pendant la saison froide. En conséquence il faut manger léger, ce qui ne veut pas forcément dire « cru » car de nombreuses personnes souffriront de ballonnements dus à une consommation trop abondante de crudités.

Ce mois-ci je vous présente 2 recettes de Raïta, cette délicieuse salade à base de yaourt qui accompagne très souvent les plats indiens. La Raïta peut se faire classique avec du concombre, ce qui ressemble à la salade Tzatziki grecque,  mais aussi sortir de l’ordinaire en offrant des couleurs et des saveurs assorties à tous vos plats de l’été. Rafraichissante, nourrissante, adoucissante, apaisante et convenant à tous, la Raïta se sert fraîche mais non glacée. L’Ayurveda conseille de ne pas mélanger les protéines animales dans un même repas (viande/poisson avec produits laitiers par exemple), le Raïta serait donc plutôt à réserver aux repas « végétariens ».

 

Raïta « classique » au concombre

Ingrédients pour 4 personnes

4 pots de yaourt bio entier (ou plus !) ou un grand pot de 500 ml
2 concombres, épluchés, épépinés et coupés fins (de préférence pas au mixeur)
1 belle tomate épépinée coupée fin
1 belle échalote coupée fin
1 cuiller à café de graines de cumin grillées à sec dans une poêle* puis écrasées assez finement au mortier (on peut aussi utiliser du cumin en poudre mais je préfère les graines car elles offrent plus de saveur).
Sel, poivre.
En option : une poignée de feuilles de menthe hachées/ 1 cac d’origan

Méthode : mélanger tous les ingrédients et goûter pour rectifier l’assaisonnement.

*l’avantage de griller à sec les graines de cumin est de faire ressortir leur parfum, mais attention il faut arrêter la cuisson dès que les parfums délicats se dégagent et que les graines deviennent sèches et croustillantes (en goûter quelques-unes). En les laissant trop longtemps elles brulent et deviennent amères. L’opération dure 1 à 2 minutes tout au plus.

Raïta « oh la belle rose » à la betterave et aux carottes crues

Ingrédients pour 4 personnes :

4 yaourts de yaourts bio entiers ou 1 grand pot de 500 ml
1 bonne pincée de cannelle
2-3 clous de girofle moulus (écrasés au mortier)
sel, poivre
1 belle betterave ou deux petites râpées
2 carottes râpées

Tarka : (le Tarka est un mélange d’épices cuites dans un peu de ghee (beurre clarifié) ou d’huile que l’on rajoute à la fin de la cuisson des plats afin de leur conférer toutes les saveurs subtiles des épices).

Pour la Tarka :
2 cuillers à café de ghee ou bien d’huile d’olive, sésame ou tournesol
1 petite cuiller à café de graines de cumin ou de nigelle
2 cuillers à café de graines de sésame
2 cuillers à café de menthe fraiche ou séchée pour servir (en option).

Pour faire la Tarka faites revenir les épices dans le ghee ou l’huile lorsque vous sentez tous les arômes et que les épices sont bien rôties ajouter le mélange bien chaud au yaourt et laisser poser quelques instants afin que les arômes s’épanouissent.

Méthode :

Mélanger les épices avec le yaourt puis ajouter la Tarka préparée. Laisser poser quelques instants puis ajouter betterave et carotte. Bien mélanger. Servir frais mais pas froid.

Le yaourt est bien connu pour ses propriétés « pro biotiques » c’est-à-dire qu’il aide à restaurer et maintenir une flore intestinale équilibrée, ce qui est essentiel pour une bonne digestion, une bonne assimilation des nutriments et une bonne élimination des déchets. Il faut évidemment choisir des yaourts bio, ou mieux encore, les faire soi-même à partir d’un bon lait.

 Vanessa Gheorghiu 

Ce contenu a été publié dans Des Recettes, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.