Idées de vacances écolos :)

Joli mois de juin, tu nous invites déjà à penser aux vacances : séjours proches ou lointains… ?

Quelques soit nos choix, restons fidèles à nos éco-gestes, nos écolos attitudes. Que ce soit pour les hébergements, les restaurants, les activités ou encore les moyens de transport,  les idées ne manquent pas, les moteurs de recherches non plus ! Alors prenons le temps de choisir, et d’apprécier le temps qui passe avant, pendant et après les vacances. Avant, en rêvant et choisissant; pendant, en déstressant et en vivant chaque moment; et après, en se souvenant!!!

Quelques petits rappels spécifiques aux vacances :

Pour la voiture :

Afin d’éviter une hausse de la consommation de carburant de votre véhicule : pensez à vérifier la pression de vos pneus car des pneus sous gonflés s’usent plus rapidement et font augmenter la consommation de carburant. Limitez l’utilisation de la climatisation. Si vous mettez des bagages sur le toit, pensez à utiliser des coffres de toit. Ils ont une forme aérodynamique et favorisent donc la pénétration dans l’air du véhicule.

Pensez aux produits écolo pour le lave glace, ou fabriquez le vous même :

Pour un bidon de 5 litres : 10 cl de vinaigre d’alcool, 10 cl d’alcool à plus de 40° (certains utilisent même de la vodka !!!), 2 cuillères à soupe de cristaux de soude, 1 cuillère à soupe de savon noir liquide et de l’eau. Mettre tous les ingrédients dans le bidon et complétez avec de l’eau. Secouez, c’est prêt.

Et si vous partez seul, pensez au co-voiturage : Vous partagerez les frais, ferez des rencontres, et ne risquerez pas de vous endormir au volant !!! Voici quelques liens:

 

https://www.blablacar.fr/

http://www.covoiturage.fr/

http://www.carpooling.fr/

http://www.covoiturage.com/

http://www.covoiturage-cg06.fr/index.php

Sur votre lieu de vacances :

Limitez l’utilisation de la climatisation dans l’habitat.

Modérez votre consommation d’eau et préférez toujours une douche à un bain.

Utilisez les transports doux pour vos sorties (vélo, transport en commun, cheval, trottinette, rollers…).

Lors de vos sorties, remportez vos déchets, et si possible, triez les.

Respectez la faune et la flore, les sentiers en balades, que ce soit à pied ou à vélo (en évitant de piétiner les alentours on évite de détériorer la flore, on évite l’érosion du sol surtout dans les zones sensibles, on évite de perturber les animaux).

Ne laissez aucune trace de votre passage.

 

Dans un hôtel, vous pouvez demander que vos draps et serviettes ne soient pas changés chaque jour.

 

Préférez toujours le train à l’avion, mais si vous ne pouvez pas l’éviter, alléger votre conscience en limitant le poids de vos bagages. Ca peut faire sourire, mais on part souvent avec beaucoup trop d’affaires, qu’on laissera en fin de compte au fond de sa valise. Et l’air de rien, si vous multipliez ce genre de petit geste par le nombre de passagers, ça finit par compter sur la consommation de kérosène. Ainsi, un Airbus 380 consomme environ 15 litres de kérosène par Km en transportant 40% de plus de passagers qu’un Boeing 747 (qui consommera entre 15 et 18 litres / Km avec moins de passagers). Plusieurs compagnies de voyage, conscientes de leur impact environnemental, mettent en place des mesures pour faire évoluer leur facture énergétique et ont des actions de compensation. Certains critiqueront cette démarche, mais on sait tous que ceux là ne voyagent qu’à pied, à cheval ou à vélo… !

Pour exemple: Voyageurs du Monde qui a lancé des programmes de reforestation (cliquez ici pour en savoir plus)

Faîtes attention à vos produits solaires, ils contiennent en effet des filtres chimiques et des écrans minéraux. Les filtres chimiques posent le plus de problèmes, autant sur la santé que pour l’environnement : ils détruisent les micro-algues qui nourrissent les coraux, entraînant par voie de conséquence leur mort. La mort des massifs coralliens est effective dans plusieurs mers du monde, éradiquant ainsi toute la vie qui y habite.

Des études menées sur l’impact des crèmes solaires sur la vie aquatique ont montré que les poissons deviennent apathiques, chassants, se déplaçant et se nourrissant moins.

Plus d’infos sur le lien

 http://blog.surf-prevention.com/2011/03/02/comment-les-cremes-solaires-provoquent-elles-le-blanchissement-du-corail/

Et pour les impacts sur la santé, un très bon article sur le lien suivant

http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/ArticleComplementaire.aspx?doc=protection_solaire_toxicite_do

ou une vidéo à regarder en cliquant sur l’image:

 

 

 

Le mieux reste de limiter son temps d’exposition, et de choisir les créneaux horaires (évitez les heures chaudes du milieu de journée). Préférez donc les crèmes solaires à base de filtres minéraux, et bio (vérifiez le label) ! Et pensez donc aux chapeaux, casquettes et autres accessoires de mode ainsi qu’un T-shirt sec (car mouillé, il perd son pouvoir protecteur !), ou si vous voulez vraiment le mouiller, préférez les T-shirts anti-UV. Le parasol est aussi un bon moyen pour faire de l’ombre, mais il ne protège pas de la réverbération. Tout comme les nuages, qui atténuent la sensation de chaleur, mais n’empêchent pas les coups de soleil.

 

Pour les produits solaires bio, on a testé et aimé : 

Les produits Jacques Paltz:

Les laboratoires de Biarritz:

 

 

Pour les hébergements, vous pouvez échanger votre maison. En faisant cela, vous participez de façon active à limiter le nombre de maisons secondaires qui deviennent un véritable fléau dans certaines régions où les locaux ont de la peine à se loger (augmentation des loyers, du prix d’achat).

De nombreux sites d’échange de maisons existent désormais, mais restez tout de même vigilants, comparez !

 

Les gîtes : En logeant en gîte, vous soutenez la vie locale, et partagez de vrais moments d’échanges avec des gens passionnés par leur région. Profitez de la variété des hébergements (roulotte, yourte, cabanes dans les arbres, tipis…) pour innover !

Exemples de sites à votre disposition: cliquez sur les images pour y accéder

 

 

 

 

Nous avons testé et aimé (cliquez sur les images) :

Dans la région (pour ceux qui veulent venir!):

Les gîtes des Baous de la Côte d’Azur, où vous attendent Erika et Jérôme:

`

 

 

The Frog’s’House, où vous attendent Corinne et Benoit:

 

 

 

 

La Maison Bleue où vous attend Marie-Christine:

 

 

 

 

Et plus loin:

L’écrin de Nouchka au sud de l’Aveyron

Le Pentadou dans le Lot à Figeac

 

Certains sont labellisés, d’autres pas, ce qui ne veut pas dire qu’ils sont moins bien. Leur démarche est tout autant engagée, sans être forcément étiquetée. Soyez donc curieux et approfondissez vos recherches.

Quelques labels: Pour accéder à leur site, cliquez sur l’image qui vous intéresse :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les activités :

Pour des ID vélos :

Dans le Lubéron, plusieurs parcours sont à votre disposition ; Voici un site très complet où trouver des idées de balades, d’hébergements, de conseils pratiques, de cartes interactives et pleins d’autres choses :  http://www.veloloisirluberon.com/ 

Et aussi la possibilité de télécharger le guide « Vélo loisir en Lubéron 2013 ».

Avec, par exemple, un tout nouveau parcours de 28 Km : La voie verte du Calavon 

Cliquez sur l’image pour accéder aux renseignements

 

L’association Mille traces dans le Vercors agit pour la protection, la découverte, le respect et l’amélioration de l’environnement avec un programme intéressant, des sorties naturalistes, pédagogiques, des ateliers, des formations.  Programme 2013 en cliquant sur l’image ci dessus :

 

On a testé et aimé :

L’équitation à Guillestre dans les Hautes Alpes : cliquez

 

 

En Argentine, Rémy et Analia vous reçoivent dans leur gîte Solar del tropico.

Nouveau site en construction  http://www.solardeltropico.com/ 

Ancien site : http://www.solardeltropico.com/index-fr.html

Page Facebook : www.facebook.com/pages/solar-del-tropico/227758946584

 

D’autres façons de voyager, de s’occuper, de rencontrer :

L’accueil paysan : si vous êtes tentés par des vacances à la campagne, ce réseau est fait pour vous. Vos hôtes vous accueilleront dans leur maison, leurs gîtes ou chambre d’hôtes, à leur table ; vous faisant partager leurs expériences, leurs connaissances, leurs savoir-faire. Une exemple de séjour, cliquez:

 

Le wwoofing : Le WWOOF (« World-Wide Opportunities on Organic Farms ») est un réseau mondial de fermes bios créées en Angleterre en 1971 qui se proposent d’accueillir toute personne souhaitant partager leur quotidien et leurs travaux en échange du gîte et du couvert.

 

en France : http://www.wwoof.fr/

International : http://www.wwoofinternational.org/

 

Et pour vos recherches, les moteurs de recherche fleurissent sur le net. Pour exemple, en voici quelques-uns :

http://www.vacances-ecologiques.fr/carte-vacances-ecologiques.php

http://www.voyagespourlaplanete.com/

http://www.ecolo-gite.fr/vacances-ecologiques-k-5.html

http://www.bio-organic-holidays.com/

http://www.ikinat.com/

http://www.biovacances.net/

http://www.ecovoyageurs.com/

 

Bonne recherche, préparation et à bientôt 🙂

Nathalie MJ

 

Ce contenu a été publié dans Infos Planète, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.