Ecolo-attitude de Valérie Kaprisky

Valérie Kaprisky a inspiré les plus grands metteurs en scène.

Dans le film de Jim Mc Bride, remake du film de Godard, « A bout de souffle »,  « La femme publique » de Zulawski, « La gitane » de De Broca,  « Miléna » de Belmont, « Dis moi oui » de Arcady, « Le coeur des hommes » de Esposito, « Salaud on t’aime » de Lelouch, elle a montré les facettes de son talent de comédienne.

Dans une discrétion soutenue et désirée, elle choisit des rôles puissants, marquants, qui lui ont donné encore plus de mystère. Et c’est précisément ce que l’on aime chez elle; ce mystère qui nous tient à distance, cette douceur qui émane d’elle et qui nous donne envie de la rencontrer. Valérie ne surfe pas sur les vagues, n’étale pas sa vie dans les journaux; elle tourne sans jamais s’arrêter et se voit offrir des rôles au cinéma et à la télévision, entre deux belles scènes de sa vraie vie à Paris.

Dernièrement la série « Le secret d’Elise » qui a obtenu des records d’audience pour TF1, lui a offert un rôle surprenant. A voir absolument !

Valérie a eu la gentillesse de répondre en exclusivité pour Bio dans nos vies

Quelle est votre petite goutte d’eau dans la mer en faveur de la planète ?

V.K :

« Je ne me considère pas comme quelqu’un de très « écolo-active » mais je fais de mon mieux!

Par exemple, je trie mes déchets, j’éteins toujours les lampes quand je quitte une pièce, je suis plus douche que bain, je ne fais pas (plus!) d’achats compulsifs mais réfléchis bien à l’utilité d’un nouvel ordi ou téléphone ( je viens de changer mon ordi alors que l’ancien avait huit ans!).

J’ai toujours un sac Monop sur moi (assorti à ma tenue, j’en ai plein!) pour refuser les sacs plastiques en magasin, je n’ai plus de voiture depuis plusieurs années, ( je marche beaucoup et prends le metro-bus-train ).

J’achète des produits bio dans la mesure du possible et j’ai toujours été adepte du « slow-food » car j’aime cuisiner et déteste les trucs-tout-prêts-en-sauce! Je prépare de grosses soupes de légumes que je congèle en barquettes pour les jours speed; je cuisine « de saison », de préférence à la vapeur, j’ai bcp de pots remplis d’épices et d’herbes. Je n’achète pas trop à l’avance car je n’aime pas jeter la nourriture et je tente d’utiliser les restes, à l’ancienne. Je viens de commander mon premier « campanier  » à la supérette bio ( mix de fruits et légumes de saison).

Depuis plusieurs années je mange de préférence sans gluten, j’ai remarqué que je digérais mieux, et peu ( voire pas) de lait de vache. Uniquement des laitages à base de lait de brebis ou chèvre et du soja ( en yaourt ou tofu).

Mais bon… j’ai craqué  pour la galette des rois! Nobody’s perfect!

Je bois des tisanes ou du thé vert toute la journée! J’adore presser du citron sur tout! Je suis très plantes: Echinacea et Valeriane du Docteur Valnet; je fais des cures de probiotiques à chaque changement de saison; je ne fume plus depuis huit ans; Je bouge beaucoup! (barre au sol, cardio-training, salsa, pilates) ».

Merci beaucoup Valerie pour tes secrets partagés ! Pascale. S. pour biodansnosvies.fr

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.